Lecture proposée : Jean 8.30-44 

Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres.
Jean 8.31

VOULOIR LES TROIS

       Demeurer dans la Parole de Jésus, celle même de Dieu, c’est y obéir, non occasionnellement, mais avec persévérance. C’est la source de la connaissance de la vérité qui conduit à la liberté. Mais on ne peut obéir qu’à ce que l’on connaît. Et il n’y a d’obéissance que dans la liberté ! Être contraint ne serait pas obéir. Nous sommes dans un cercle. Heureusement, il n’a rien de vicieux !

Il me semble évident que ces trois éléments : obéissance, connaissance de la vérité et liberté, sont indissociablement liés et interdépendants. Aucun ne peut être expérimenté sans l’existence des deux autres.

Pour ‘entrer’ dans le cercle, il faut désirer, vouloir ardemment les trois.

Jésus s’adressait à des gens qui entendaient sa parole et qui jouissaient d’une liberté relative mais suffisante pour y obéir. Pourtant, ils avaient encore le diable pour père (v. 44) ! Que leur manquait-il donc ? Connaître la vérité, c’est-à-dire comprendre les paroles qu’ils entendaient et, pour cela, mettre leur liberté relative à vouloir y obéir de façon persévérante. C’est alors seulement qu’ils pourraient savoir ce que c’est que d’être réellement libres (v. 36).

Que nous connaissions ou non la Parole divine, le plus urgent est de l’ouvrir encore et encore, avec la ferme volonté d’y obéir sans chercher détours ou excuses pour nous en dispenser.